Le favole di Esofago da Cetego/XIV

Favola XIV.
DELLA BALENA, E DELLA SPINA.

../XIII IncludiIntestazione 16 settembre 2008 75% fiabe

XIII


La Baleine est une pastorelle maritime la plus jolie qu’il se renferme dans les viscères de la terre, et la plus belle du siècle avenir. Elle demeure toujours autour du grand clocher d’Auvergne, qu’elle doit épouser le lendemain, et cependant elle est députée à faire l’ointure au pole antarctique chaque trois mois pour faire remuer la sphère oblique à l’environ de la fameuse machine du Sénatus-Consulte Vellejen. Un jour cette agréable Baleine s’approchant à la rive de la mer, il lui sembla de voir un homme habillé d’un habit laid, et de la couleur de la veste de Simon Magus dans la véritable positure d’un homme accourci, qui faisait son bésoin. Elle s’imagina d’abord, que celui-là était Nostradamus, qui donnait à l’estampe les prédictions, qu’il avait promis aux peuples d’Abbeville. Mais après s’être bien nettoyés ses yeux, elle connut que c’était un buisson d’Épines, qui eut dans ce lieu-là sa casuelle naissance, et qui servait de recouvrement aux petits lapins, qui échappaient des mains des chasseurs de la Meufe, et observant ce joli habillement de l’Épines, et tous ces petits clous, qui couvrent son corps, il lui prit envie de changer d’équipage avec elle, faisant cet raisonnement: tout le Monde est envieux de ma peau, parce qu’elle sert merveilleusement à faire des corsets pour bien marquer la taille, et pour dresser le corps des plus belles demoiselles de la Terre: de-là vient, que des ennemis me poursuivent, et s’efforcent de m’égorger cruellement. Si j’entourerai mon corps de cette robe épineuse, je tiendrai bien ma mine, et personne n’osera de s’enrichir des mes dépouilles. Pendant que la Baleine faisait ses comptes, il survint une bande de charpentiers d’Hollande, qui allaient en cherche des aiguilles pour les dames de la Cour, qui doivent faire honnêteté à la Princesse d’Alençon, à qui l’on faisait la première fonction de la chaussure des culottes de son mari. Dès que lesdits charpentiers virent ce buisson si bien farci d’aiguilles modernes, ils lui sautèrent à l’environ pour la déraciner, et puis ils l’emportèrent chez-eux contents et glorieux. L’admirable Baleine à cet événement resta sans haleine, et fit cette réflection morale, savoir, qu’elle n’est pas tant malheureuse, que personne ne soit plus malheureuse qu’elle: se déroba de la vue du grand monde, s’enfonçant aussitôt dans la mer, renonça à l’ambition de changer la peau, remercia le Ciel et la Terre, et refusa l’héritage de sa commère.