Pagina:Rivista di Scienza - Vol. I.djvu/151



ANALISI CRITICHE E RASSEGNE.


Émile Picard - La Science moderne et son état actuel. Bibliothèque de Philosophie Scientifique, Paris, Flammarion, 1905.

Reprenant, sous nue forme nouvelle, le rapport qu’il avait rédigé à l’occasion de l’Exposition universelle de 1900, M. Picard, en trois cents pages, présente un tableau complet da la science contemporaine. Successivement il passe en revue les Mathématiques, l’Astronomie, la Mécanique, la Physique, la Chimie, la Géologie, la Biologie, la Botanique, la Zoologie, — signalant, dans chaque ordre de sciences, les faits qui sont regardés aujourd’hui comme les plus saillants, et les théories qui servent à grouper ces faits. Le livre de M. Picard est un guide précieux pour le lecteur qui désire se renseigner sur les problèmes scientifiques actuels : en même temps, par les idées directrices qui lui confèrent un remarquable caractère d’unité, il appartient à la philosophie des sciences. Ce sont ces idées directrices que je voudrais chercher à dégager, puisqu’aussi bien il ne peut être question d’analyser un livre qui est lui-même une analyse.

Pour M. Picard, comme pour beaucoup de savants contemporains, les théories scientifiques sont choses relatives et passagères. « Dans tout ordre de science, le savant ne retient à un moment donné que les théories fécondes par leur puissance pour la coordination des faits acquis et pour la découverte des faits nouveaux » (p. 4). Nos théories ne sont que des représentations, des modèles formés à l’image de la réalité (p. 122). C’est pourquoi les mêmes faits peuvent être exprimés de plusieurs manières différentes, comme il arrive, par exemple, pour les phénomènes lumineux également explicables suivant la théorie élastique et suivant la théorie électrique (p. 155), — comme il arrive aussi