Pagina:Baretti - Prefazioni e polemiche.djvu/263



pièces» (’), «le visage pale» (2). «la contenance mome» ^^3), «et son báton de commandement dans sa main» (4). Il s’avance «á pas lents et majestueux» (s), et se mentre á deux soldats qui sont de garde, qui ont jadis combattu sous ses ordres en une grande bataille donnée dans un pays couvert de giace. Le lieu oú il paraít est un endroit solitaire, au milieu d’une nuit d’ hi ver des plus froides, qui n’est éclairée que par les étoiles, et couverte de silence.

N’est-ce pas lá un spectre qui sait se confo rmer aux notions du vulgaire et paraitre en vrai revenant? J’aime á le voir accompagné de plusieurs circonstances qui concourent á en rehausser la terribilité, et qui contribuent á le rendre vraisemblable autant qu’on peut rendre vraisemblables les créatures de l’imagination, quand elle s’avise de leur donner un corps humain.

Les revenants ont des raisons á eux connues, lorsqu’ils se font voir hors de leurs tombeaux et de leurs cimetières. Quelle raison a celui-ci pour se montrer plutòt aux deux soldats qu’á d’autres gens? L’un d’eux est intimement connu du prince Hamlet, ayant été son compagnon d’étude. Ce soldat ira donc dire á Hamlet que l’ombre du roi son pére lui est apparue, et s’appuiera du témoignage de son camarade, au cas que le prince le traite de visionnaire.

Ce que le spectre a prévu arri ve á point nommé. Le soldat s’en va dire á Hamlet ce qu’il a vu de ses yeux, et il ajoute que, comme le spectre allait lui parler, le coq chanta, ce qui le fit évanouir dans le moment. Le verbe «chanter», qui est un peu burlesque en frangais quand on l’applique au cri du coq, se rend en anglais par le verbe «/o crow», qui n’est point burlesque du tout, parce qu’il exprime un «cri», et non pas un «chant». Le mot de ^cock> n’est pas burlesque non plus, quoiqu’il le soit en France, et ne réveille dans ce cas aucune idée risible,

(i) «Armed front head io foot. In complete steel».

(2) «Very pale».

(3) «A countenance more in sorrow than in anger».

(4) «lUs truncheon his hand».

(5) «Solemn march; marlial stalk».